UNE

NOS COMMERCES PENDANT LE COVID-19 : OPTIVAL

Vous le savez sans doute, les 24 Bourgmestres de l’arrondissement de Liège*, réunis au sein de l’ASBL LIEGE ­METROPOLE, ont coopéré afin d’adopter des mesures communes pour les 630.000 liégeois(e)s. Nous avons contacté certains d’entre eux afin d’essayer d’en savoir un peu plus.

- Livraison : Prudence légitime
- Distribution aux citoyens : En réflexion
- Distributions aux communes 
- Confection de masques : Appel aux volontaires

Si l’on est légitimement en droit de se poser des questions quant au réel intérêt de l’annonce faite par cette asbl le 11 avril, juste quelques jours avant le rendez-vous annoncé par le Fédéral !, ne fut-ce qu’en avançant qu’aucun événement ne pourrait avoir lieu avant le 30 juin, date qui  quelques heures plus retard passait... au 31 août  (joli coup de comm’…), nous suivons en revanche attentivement sa décision de mettre en place une stratégie visant à permettre à chaque citoyen de la zone concernée de posséder 2 masques réutilisables et lavables.


900.000 pièces ont d’ores et déjà été commandées par l’ASBL à une société belge (J’N Joy), qui les fait produire en Europe. Dans le cas de Dalhem et Visé par exemple, qui avaient conjointement pris les devants (tout comme Juprelle et Bassenge), une commande a aussi été passée auprès d’un autre fournisseur, lui aussi Liégeois et produisant en Europe. 


Pour être précis, 400.000 des 900.000 masques commandés l’ont été avec le « trésor de guerre » de Liège ­Métropole, concocté avec les cotisations versées annuellement par les communes ; le reste a été financé par celles-ci, ce qui leur engendre bien entendu un coût important, consenti avec le seul but louable de donner priorité à la santé.


Reste à savoir quand est prévu l’arrivage et comment la distribution sera organisée…


Livraison : Prudence légitime
En règle générale, les Bourgmestres contactés préfèrent rester prudents quant à la date de livraison. Contractuellement, il est prévu que cela se fasse en plusieurs arrivages, dès fin avril / début mai (200.000 masques), puis chaque semaine à raison de 100.000 à 150.000 unités à la fois, mais tous tiennent à rester prudents à ce sujet. Une circonspection bien légitime tant on sait qu’ils restent tributaires des fournisseurs et qu’il n’est pas rare que les délais de livraison, de quoi que ce soit, ont souvent du mal à être respectés, a fortiori lorsqu’il y a une telle affluence de commandes ! Espérons juste que dans le cas présent, et vu son importance sanitaire, les délais ne seront pas tirés en longueur… 
Ceci implique que tout le monde ne saura recevoir son/ses masque(s) en même temps ; il faut dès lors trouver des solutions.


Distribution aux citoyens : En réflexion
« Les modalités de distribution aux habitants de ces masques gratuits seront déterminées dans les prochains jours, dans le respect des décisions du Conseil National de Sécurité ». En clair, que faut-il comprendre derrière cette phrase ? 


A ce sujet, la distribution desdits masques (généralement 2 par personnes, à l’exception de quelques communes qui en ont prévu un seul), les avis divergent mais la réflexion reste de rigueur avant d’arrêter un choix. Certains envisagent une première vague de distribution de 2 masques par ménage afin de servir le plus rapidement un maximum de monde. D’autres estiment que le plus logique serait de l’organiser par quartier, ou encore sur base d'un système "Bureau de vote". Là où d’aucuns envisagent de favoriser la voie postale (enveloppe nominative), avec l’avantage d’éviter de faire déplacer les gens, d’autres pensent plutôt à une distribution par village, ou à partir d’un point central. Encore un peu de patience…


Distributions aux communes
Autre question, toutes les communes seront-elles livrées en même temps où certaines s’efforceront-elles de « se favoriser » ? A ce titre, il nous est assuré que tout est fait pour que les choses soient faites « dans les règles de l’art », ce qui ne serait que logique, mais on sait à quel point il en est toujours pour se faire un point d’honneur à récupérer politiquement leur « bonne » action ! Qui vivra verra…
Bref, il est clair que cette situation ­inédite est loin d’être facile à gérer. Les différents Bourgmestres sont 2 ou 3 fois par semaine en vidéo-conférence afin de coordonner au mieux l’ensemble des mesures et actions entreprises ou à entreprendre dans le cadre de cette crise. 


Confection de masques : Appel aux volontaires
Si 900.000 masques ont d’ores et déjà été commandés, cette quantité demeure insuffisante d’environ 350.000 unités. A ce titre, l’ASBL a décidé de faire appel aux couturier(e)s solidaires, qui peuvent se manifester et se faire connaître par internet s’ils souhaitent participer à cet effort collectif. Pour ce faire, deux solutions : 
- Il vous manque tissu, fil et élastiques : http://bit.ly/liegemetropolemasques1 (ce matériel vous sera livré par kit prévus pour réaliser 100 masques) ;
- Vous disposez du matériel nécessaire : http://bit.ly/liegemetropolemasques2 ;
- Autres possibilités : liegemetropole@liege.be ou 04 / 221 92 50 ;


*Ans, Awans, Aywaille, Bassenge, Beyne-Heusay, Blegny, Chaudfontaine, Comblain-au-Pont, Dalhem, Esneux, Flémalle, Fléron, Grâce-Hollogne, Herstal, Juprelle, Liège, Neupré, Oupeye, Saint-Nicolas, Seraing, Soumagne, Sprimont, Trooz et Visé.

 

©2019 par AM Production - 0032 475 710 482

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now